Denak gira bakegileak !
Procès en appel de Mikel Barrios

Procès en appel de Mikel Barrios

Le 12 novembre, aura lieu le procès en appel de Mikel Barrios à la Cour d’Appel de Paris.

Nous demandons aux juges de prendre en considération le nouveau contexte politique et que Mikel Barrios ne soit pas incarcéré.

Pour rappel,

Mikel Barrios a été interpellé en Allemagne, à Berlin, le 27 octobre 2017. Le 15 décembre 2017, il était remis à l’autorité judiciaire française en vertu du mandat d’arrêt européen dont il faisait l’objet. Ce même jour, il était mis en examen pour participation à association de malfaiteurs terroriste et placé en détention provisoire.

Par arrêt en date du 2 novembre 2018, la Chambre de l’Instruction confirmait le placement sous ARSE (assigné à résidence sous surveillance électronique) de Mikel Barrios. Il fut placé sous contrôle judiciaire le 19 avril 2019. Cette décision devait être confirmée sur appel du parquet, par la Cour d’appel de Paris le 24 mai 2019.

Mikel Barrios a été convoqué le 23 juin 2020, afin d’être jugé pour participation à association de malfaiteurs terroriste, sur le territoire national du 1er janvier 2012 au 7 juillet 2015.

Lors de l’audience, la défense de Mikel Barrios a demandé la relaxe, car les faits reprochés remontaient au lendemain de l’arrêt définitif de la lutte armée de l’ETA (20 octobre 2011). Le parquet a demandé 6 ans de prison et un mandat de dépôt différé. Le tribunal correctionnel a suivi le parquet en condamnant Mikel Barrios à 5 ans de prison et en ordonnant son incarcération avant la tenue de l’audience en appel.

Il sera finalement remis en liberté provisoire le 7 octobre.