Denak gira bakegileak !
Jakes Esnal : Libération conditionnelle refusée

Jakes Esnal : Libération conditionnelle refusée

La demande de libération conditionnelle demandée par Jakes Esnal a été refusée par la chambre d’application des peines, alors qu’elle avait été acceptée en première instance.

Cette décision est criminelle. L’acceptation de cette situation par l’autorité politique est inacceptable! L’attitude du Parquet national antiterroriste et de la chambre d’appel doit changer. Nous le disons haut et fort: Il faut une politique pénale qui s’adapte au processus de Paix et à la volonté des citoyen.ne.s du Pays Basque dans toute sa diversité!

Le poids du passé empêche les pas pour l’avenir. L’unilatéralité exige l’implication des États: le refuser est irresponsable et criminel.

Nous le répétons encore aujourd’hui : Le temps qui passe, la pédagogie… ne suffisent plus !

Une société unie dans sa diversité…ne suffit plus !

Nous restons plus que jamais déterminée ! Lors de notre action symbolique de samedi dernier à Bayonne nous avons érigé le mur du blocage devant la sous-préfecture, mur que nous ferons tomber, coûte que coûte !

La décision concernant la demande de Xistor Haramboure sera rendue le 27 octobre. Nous appelons à se mobiliser dès demain à 19h00, place Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz.